Constitution

La S.A. belge de Verreries Coloniales fut constituée le 18 août 1898 avec un capital de 280.000 francs divisé en 2.800 actions de 100 francs. Le siège social fut établi dans l’agglomération d’Anvers.

Sur les 2.800 actions émises, 1.030 furent remises aux apporteurs cités ci-après ; le reste, soit 1.770 actions de 100 francs furent souscrites par les comparants :

Louis Adriensen, 80 actions ; Jules Anckaert, 20 actions ; Louis Becker, 50 actions ; la douairière Bosschaert du Bois, 50 actions ; Alphonse Brusseel, 40 actions ; Louis Coetermans, 50 actions ; Joseph Daverveldt, 50 actions ; le baron de Gruben, 60 actions ; De Kinder, 80 actions ; Arthur Denis, 15 actions ; le baron de ‘t Serclaes, 50 actions ; le baron Gaston de Vinck, 30 actions ; la douairière de Vinck, 40 actions ; André De Wael, 30 actions ; Jean Dewinter, 50 actions ; Engeringt, 50 actions ; Louis Gielis, 100 actions ; Joseph Hessel, 45 actions ; Louis hessel, 50 actions ; Jules Joris, 75 actions ; Stanislas Kinard, 50 actions ; la firme Mallinckrodt, 50 actions ; Alexis Moretus-Plantin, 30 actions ; Paul Osterrieth, 55 actions ; Adan Spelten, 10 actions ; Elis Spelten, 80 actions ; Pierre Spelten, 80 actions ; la firme Thys et Vander Linden, 50 actions ; Van Antwerpen, 80 actions ; Albert Vanden Bos, 20 actions ; Léon Vander Bosch, 50 actions ; le comte René vande Werve, 50 actions ; Guillaume Vande Putte, 50 actions ; Joseph Van Put, 20 actions ; Louis Waterkeyn, 80 actions.

Les actions souscrites furent libérées de 50% et la somme de 88.500 francs fut mise à la disposition de la nouvelle société.

Apport(s)

Mrs Adolphe Close, Ernest Daye, Daniel De Groux, Joseph Hessel et Charles Mendiaux apportent à la société :

Les résultats de leurs études, démarches, travaux, essais et voyages en vue de la constitution de la société, leur expérience et connaissances spéciales, quant à l’industrie et au commerce qui constitue l’objet de la société et les conventions obtenues, notamment une convention avec le chef de fabrication des perles de Venise pour l’installation, la fourniture du personnel et la direction technique de l’usine à créer pour la société.

Mr le comte de Brouchoven de Bergeyck fit apport d’un terrain situé à Merxem d’une contenance de 29,23 ares.

Pour ces apports, Mrs Adolphe Close, Ernest Daye, Daniel De Groux, Joseph Hessel et Charles Mendiaux reçurent 800 actions entièrement libérées à partager suivant leurs conventions et Mr le comte de Brouchoven de Bergeyck reçu 230 actions entièrement libérées.

Objet

La fabrication et la vente de tous produits compris dans l’article verroterie et spécialement des perles, ainsi que toutes les opérations se rattachant à cette industrie ou à ce commerce (12-(04-09-1898)-3485).

Modification du capital, évènement(s), participation(s), dividende(s), cotation, etc.,

Le 5 avril 1900, l’Assemblée proposa une augmentation de capital de 335.000 francs, pour le porter à 615.000 francs, par la création de 3.350 actions de 100 francs ; cette augmentation fut rejetée par l’Assemblée du 2 avril 1903 ; celle-ci décida également la dissolution de la société (12-(11-04-1903)-1746). Bien que l'augmentation fut rejetée, le titre indiquant le capital de 615.000 francs fut imprimé.

Cliquez sur l'image pour agrandir le titre

verreries coloniales

Dissolution et mise en liquidation

La société fut dissoute et mise en liquidation par suite de l’Assemblée du 2 avril 1903 ; la clôture sera effective le 6 mars 1906 (12-(28-03-1906)-1369).