Cliquez sur l'image pour l'agrandir

belgofina1

Constitution

La Belgofina « Société Anonyme Belge, Financière, Industrielle, Commerciale, Coloniale et Agricole » fut créée le 14 janvier 1925 avec un capital de 5 millions de francs représenté par 800 actions privilégiées de 500 francs et 9.200 actions de capital de 500 francs. Il fut créé, en outre, 10.000 actions de dividende sdv. Le siège social fut établi à Bruxelles.

La Hollando-Belge, S.A. en liquidation, pour son apport décrit plus bas, reçu 9.148 actions de capital de 500 francs entièrement libérées et 4.574 actions de dividende.

Les 52 actions de capital restantes furent souscrites par la Compagnie Générale d’Exploitations aux Indes Orientales à la Haye.

Les 800 actions privilégiées de 500 francs furent souscrites par les comparants :

Compagnie Générale d’Exploitations aux Indes Orientales à la Haye, 60 actions ; Arthur Hayen, 60 actions ; Arthur Jadoul, 60 actions ; Georges Ugeux, 120 actions ; le comte Edouard de Meeus, 60 actions ; Adolphe Ferminne, 60 actions ; Alphonse Ferminne, 60 actions ; Paul Jacquemin, 60 actions ; Hubert Jadoul, 60 actions ; le baron Henri de Moffart, pour lui et un groupe, 90 actions ; Albert Coussot, 30 actions ; Emile Misson, 30 actions ; Alfred Paligot, 20 actions ; Jacques Claes d’Erckenteel, Charles Deome, Pierre Anssems, 10 actions chacun.

Les actions privilégiées et les 52 actions de capital furent libérées de 50% ; soit une somme 213.000 francs mise à la disposition de la société.

En ce qui concerne les actions de dividende, elles furent attribuées comme suit :

1) Aux actions souscrites, 426 actions de dividende à répartir dans les proportions d’une action de dividende par deux titres souscrits ;
2) A la société Hollando-Belge, 4.574 actions de dividende comme dit plus haut ;

3) 5.000 actions aux porteurs des parts de fondateur de la société Hollando-Belge à répartir titre contre titre.

Apport(s)

La Hollando-Belge, S.A. en liquidation, déclara faire apport de toute sa situation active et passive ; en rémunération de cet apport, il est attribué à la Hollando-Belge 9.148 actions de capital de 500 francs entièrement libérées et 4.574 actions de dividende.

Premier conseil d’administration

L’Assemblée fixa le nombre des administrateurs à onze et cinq commissaires :

Administrateurs : Arthur Hayen, Arthur Jadoul, Paul Seigneur, Georges Ugeux, Hubert Jadoul, Gustave Jadoul, Louis Jadoul, le comte Edouard de Meeus, Adolphe Ferminne, Alphonse Ferminne et Paul Jacquemin ;

Commissaires : Le baron Henri de Moffart, Charles Deome, Emile Misson, Albert Cousot et Léon Joly.

Objet

Constitution, la gestion et la liquidation de toutes sociétés commerciales ;
Prendre également dans toute société commerciale existante toute participation sous quelque forme que ce soit, soit par souscription d’actions, d’obligations, bons de caisse, par la mise à disposition de la société de capitaux versés à titre de prêt, de commandite ou autrement ;
Gérer toutes affaires ou entreprises dans lesquelles elle ne possède directement ou indirectement aucun intérêt ;

Faire toutes les opérations de nature à lui permettre ou à faciliter la réalisation de son objet social : notamment créer toutes entreprises commerciales, industrielles ou financières destinées à être transformées ultérieurement en sociétés anonymes (12-(06-02-1925)- 1177 et 1178).

Modification du capital, évènement(s), participation(s), dividende(s), cotation, etc.,

Pour la première année de son existence, par suite de l’amélioration du marché du caoutchouc et de ses participations dans des affaires de plantations, l’exercice fut fructueux pour la société.

Le 13 avril 1927, le capital fut porté à 6 millions de francs par la création de 2.000 actions de capital de 500 francs dont 1.000 furent attribuées entièrement libérées à la Société de Plantations au Brésil, en liquidation, contre apport de sa situation active et passive ; les 1.000 autres actions de capital furent souscrites au prix de 515 francs par la Compagnie Générale d’Exploitation aux Indes Orientales, à charge de les offrir en souscription au prix de 525 francs aux actionnaires de la Société de Plantations au Brésil à raison de 1 action Belgofina par 4 actions Plantations au Brésil.

La société de Plantations au Brésil depuis sa création, a toujours été soutenue et financée par la Hollando-Belge et ensuite par la Belgofina.

Durant l'année 1927, l’activité de Belgofina se tourna vers le Congo Belge. Elle participa à la création ou à l’extension de plusieurs organismes coloniaux, notamment l’Agricomin, les Etablissements Bernasconi. Elle fut admise comme membre participant du Comité National du Kivu et participa, avec le concours de diverses personnalités, à la création du Syndicat Colonial des Mines (21-(1928 T2)-110 et 111).

En 1928, la participation dans le Comité National du Kivu a doublé ce qui lui permit de souscrire dans le capital de la Société Auxiliaire Agricole du Kivu. La Belgofina a coopéré à la création du Syndicat Colonial Belge des Mines ; elle rentra dans le capital de la S.A. Les Mines d’or de Porcecito (Colombie) et la S.A. Société Industrielle et Minière Belgo-Colombienne (Colombomin).

Elle aura des intérêts indirects dans deux autres organismes miniers : la Compagnie Minière de L’Oubangui Oriental et la Compagnie Indochinoise des Mines, sociétés coloniales françaises Elle aura également des intérêts dans la S.A. Fabrique Nationale des Lampes Electriques (Fanal).

En novembre 1928, le capital fut porté à 20 millions de francs par la création de 28.000 actions de capital de 500 francs et de 2.500 actions de dividende ; les actions de capital furent souscrites au prix de 515 francs par Mrs Georges Ugeux et Paul Seigneur, pour eux et pour un groupe, 19.500 actions ; Georges Marquet, 4.000 actions ; Paul de Launoit, 2.500 actions et Frédéric Brugmann, 2.000 actions ; lesquels décidèrent d’offrir 21.200 actions en souscription au prix de 535 francs à raison de 1 action de capital par action ancienne de capital ou de dividende. Les 2.500 actions de dividende furent attribuées aux souscripteurs ayant participés à l’augmentation du capital.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir 

belgofina2

Malgré la crise boursière de 1929 qui affecta sensiblement les résultats, la Belgofina continua son extension en prenant des participations dans diverses sociétés comme la S.A. Anvers-Campine ; la Société Belge et Internationale de Placements ; la S.A. Auguste Francotte et Cie, fabricante d’armes et de machine à coudre ; la Compagnie Internationale des Mines et de l’Industrie (Intermines) ; elle est intervenue à la constitution de la Société Les Mines de Cabralès, ayant pour objet l’étude et l’exploitation de mines et spécialement de gisements de barytine mercurielle dans les Asturies (Espagne) ; elle prit une participation dans la Société Immobilière du Kivu créée par le Comité National du Kivu.
Elle dirigea également son activité de recherches minières vers la Bolivie, le Venezuela et même vers le Maroc.

Elle contribua à la constitution du capital de la Société Coopérative Le Fonds de Logements des Familles Nombreuses.

Dividendes bruts

Exercices
Act. priv.
Act. cap.
Act. div.
1925
64,74
39,74
10,12
1926
98,59
50,90
19,23
1927
138,59
58,59
32,05
1928
138,55
58,59
32,03
1929
0
0
0

Cours au 31 décembre

Catégorie
Act. de capital
Act. de dividende 
1928
575 frs
1495 frs
1929
500 frs
1700 frs

(21-(1930 T3)-166 à 168)

Fusion

Le 31 décembre 1930, la Belgofina fusionna par voie d’absorption avec la S.A. Comptoir Peemans ; à la suite de cette fusion, la Belgofina reçu 4.000 actions de capital et 2.000 actions de fondateur entièrement libérées de la S.A. Comptoir Peemans (21-(1931 T3)- 6 et 7).

Le 8 mars 1932, par jugement du tribunal de commerce, le Comptoir Peemans fut, sur aveu, déclarée en état de faillite (21-(1932 T2)-1731).