Constitution de la société

 La société congolaise par actions à responsabilité Ateliers Mécaniques du Congo – MECANICONGO fut créée le 16 mai 1951 avec un capital de 18 millions de francs congolais représenté par 18.000 actions de capital de 1.000 francs congolais et 9.000 parts de fondateur svn. Le siège social était établi à Léopoldville et son siège administratif à Bruxelles. 

 Le capital fut souscrit en espèces et libéré intégralement par les comparants :

  1. L’Union des Industries, 8.400 actions
  2. La Compagnie Congolaise d’Entreprises et Réalisation Congoréal , 5.750 actions

  3. Automobiles Industrielle Brossel frères, Bovy et Pipe .s.a, 1.250 actions

  4. La Société Anglo-Franco-Belge des Ateliers de la Croyère, Seneffe et Godarville, 1.000 actions

  5. La Seneffoise s.a., 1.000 actions

  6. René Bidoul , 100 actions

  7. Alex Corbeau, 100 actions

  8. Edouard Desgain, 100 actions

  9. Yves de Brouwer,  100 actions

  10. Jacques Hautain,  100 actions

  11. Louis Zurstrassen, 100 actions 

 Les parts de fondateur furent réparties entre ces derniers suivant leur convention particulière.  

Le Conseil d’administration fixé à six administrateurs était représenté par Mrs Jacques Hautain Président, Louis Zurstrassen, Edouard Desgain, René Bidoul, Alex Corbeau et Yves de Brouwer (12-(14/07/1951)-16653). 

 

Objet 

 

La société avait pour objet principal tout ce qui concerne la fabrication, l’achat, la vente, le montage en usine, l’entretien et la réparation de tout matériel de transport et de traction, de tous moteurs industriels ou autres, Diesel, à essence ou électriques, de tous engins mécaniques, constituant des biens d’équipement ou de protection pour l’industrie ou l’usage privé. La société pouvait également exploiter, sous la forme qu’elle jugeait opportune, tous engins mécaniques ou de transport; elle pouvait demander, obtenir, acquérir et exploiter tous brevets, licences et procédés de fabrication. Elle pouvait acheter, construire, prendre à bail, louer tout bien, meuble et immeuble, matériel et installation, et faire toute opération de nature à faciliter la réalisation de son objet social (1).  

Modification et transformation du capital social 

Plusieurs modifications de capital seront effectuées durant les dix ans d’existence de la société.

 

Entre autre, l’AGE du 31 mai 1960 décida de réduire le capital de 3 millions et de rembourser les actionnaires de ce montant, ce remboursement fut effectué  sous forme de répartition entre les actionnaires des 3.000 actions de la société Refami « Représentation et Fabrication de Matériel Industriel » détenues par MECANICONGO. La répartition se fit par attribution d’une action Refami pour dix parts sociales MECANICONGO (12-(22-23/07/1960)-22810).

 

En 1961, suite aux modifications,  le capital de 20 millions fut transformé en francs belges* représenté par 37.000 parts sociales svn soit 7.000 parts sociales privilégiées et 30.000 parts sociales ordinaires, sans oublier les 9.000 parts de fondateur créées à l’origine.

 

La même année, la société constitua deux sociétés congolaises ; une à Elisabethville sous la dénomination Ateliers MECANICONGO à Elisabetville en Abrégé MECANICONGO-Eville et l’autre à Léopoldville qui reprendront les actifs au Congo et modifiera son objet social (12-(13/01/1962)-1174).

 

La société MECANICONGO fut contrôlée par la société Union des Industries (société mise en liquidation en 1957). 

 

Dissolution de la société et clôture de la liquidation 

 

Le 16 février 1967, la s.a.MECANICONGO fut dissoute et mise en liquidation, la clôture fut prononcée le 28 décembre 1967 (12-(18/01/1968)-174). 

*La transformation du capital en francs belges sera constatée par le Conseil d’administration du 28 juin 1960, en conformité de la loi du 17 juin 1960,  cette assemblée décidera de maintenir la société sous la forme de société anonyme de droits belges ; le siège social fut établi à Bruxelles (12-(13/01/1962)-1174).