Constitution

Le Comptoir Commercial du Kivu J. Van Baelen fut constitué le 12 août 1929 avec un capital de 6 millions de francs représenté par 6.000 actions de 1.000 francs ; il fut créé, en outre, 6.000 par de fondateur sdv. Le siège était établi à Uvira, district du Kivu ; un siège administratif était établi à Bruxelles.

Parmi les titres émis, 2.000 actions et 2.000 parts de fondateur furent remises à la société en commandite simple Comptoir Commercial du Kivu J. Van Baelen en liquidation suite aux apports décrits ci-dessous.

Les 4.000 actions restantes furent souscrites par :

Les Entreprises Générales au Kivu (E.G.K.), 1.422 actions ; Mr Xavier Dierckx pour lui et un groupe, 523 actions ; Mr Louis Dierckx pour lui et un groupe, 400 actions ; Mr Gustave Tibbaut, 300 actions ; Mr Louis Ortegat pour lui et un groupe, 300 actions ; baron Emile van Eetvelde, 255 actions ; Mr Fernand Dierckx pour lui et un groupe, 250 actions ; Mr Léon Dierckx pour lui et un groupe, 150 actions ; La Société Mobilière d’Entreprises Coloniales, 100 actions ; Mr Charles Van Hal, 90 actions.

Un premier versement de 30% fut effectué par les souscripteurs et une somme de 1.200.000 francs fut mise à la disposition de la société.

En ce concerne les 4.000 parts de fondateur, elles furent remises aux souscripteurs des actions de capital à raison d’une part de fondateur pour une action de capital.

Apport(s)

La société en commandite simple Comptoir Commercial du Kivu J. Van Baelen & C°, en liquidation, apporta à la société anonyme la totalité de son avoir social qui comprenait :

  1. Le mobilier, comprenant les meubles et matériel de bureau tant en Afrique qu’en Belgique, et les meubles meublants mis à la disposition du personnel an Afrique ;
  2. Le matériel et outillage complets de ferme ;
  3. Le matériel automobile comprenant trois camions avec stock de pièces de rechange et atelier de réparation ;
  4. Un troupeau d’environ cinquante têtes de gros bétail ;
  5. Un stock de produits pharmaceutiques ;
  6. Le produit des récoltes emmagasiné ;
  7. Des marchandises flottantes et en stock ;
  8. Le bénéfice de tous droits d’occupation résultant d’une concession de bail provisoire, accordée par la colonie à Mr Joseph Van Baelen, ce dernier agissant implicitement ou explicitement pour et au nom de la société apporteuse, sur un terrain commercial situé à Uvira, entre l’avenue du Port et l’avenue du Général Henry, d’une superficie de trois mille mètre carrés ;
  9. Les constructions érigées et en cours sur le terrain ci-dessus, et comprenant une maison d’habitation, magasins et garage, le tout en matière durable
  10. Le bénéfice des négociations engagées par Mr Joseph Van Baelen, ce dernier agissant implicitement ou explicitement pour et au nom de la société apporteuse, en vue de l’acquisition d’une ferme et terrain agricole, d’une superficie d’environ de 108 hectares, situés au nord d’Uvira, sur le lac Tanganyika, le long de la route Uvira-Bukavu ;
  11. Le bénéfice de tous contrats, représentations, droits, promesses de concessions, clientèle, achalandages et organisation, tant en Europe qu’en Afrique, affaires et travaux en cours, créances actives, capitaux en caisse et en banque, et généralement tout ce qui constitue l’avoir de la société apporteuse, tel qu’il existe tant en Europe qu’en Afrique à la date de la constitution de la nouvelle société, y compris le passif qui s’élevait approximativement à 430.000 francs.

Les apports sub 8°, 9° et 10° furent effectués à titre accessoire.

En rémunération des apports ci-avant, il fut attribué à la société en commandite simple Comptoir Commercial du Kivu J. Van Baelen, en liquidation, 2.000 actions de capital entièrement libérées et 2.000 parts de fondateur.

Premier conseil d’administration

Pour la première fois, le nombre d’administrateurs fut fixé à huit membres :

Mrs Xavier Dierckx, baron Emile van Eetvelde, Joseph Van Baelen, Fernand Dierckx, Charles Van Hal, Joseph Dierckx, Gustave Tibbaut, Louis Ortegat.

Objet

La société avait pour objet toutes opérations commerciales, agricoles, pastorales, forestières, industrielles, immobilières, financières, maritimes et minières, dans les limites les plus étendues, tant en Afrique, et spécialement au Congo belge, Ruanda-Urundi, qu’à l’étranger.

Elle pouvait, notamment, acquérir toutes concessions ou propriétés, les exploiter ou les mettre en valeur et les aliéner.

Elle pouvait s’intéresser, par voie de cession, fusion, apport, souscription, participation financière, achat, échange, ou souscription d’actions ou d’obligations, ou de toute manière, dans toutes les sociétés ou entreprises dont l’objet se rattachait directement ou indirectement à son objet social ou qui étaient de nature à favoriser ou à développer son activité sociale (12-(06/12/1929)-13924).

 Evènement
 

Le 22 mai 1930, Uvira fut désigné comme siège d’exploitation et le siège social fut établi à Anvers (12(14/06/1930)-10046).

vanbaelen1

vanbaelen2

Dissolution et mise en liquidation

Le 9 septembre 1936, l’AGE décida de dissoudre la société et de sa mise en liquidation. La même assemblée modifia la dénomination sociale en Comptoir Commercial du Kivu (C.C.K.) (12-(23/09/1936)-13537)