conaco

Constitution

La Compagnie des Cafés du Congo Belge « CONACO » fut constituée le 22 février 1929 avec un capital de 5 millions de francs représenté par 10.000 actions de 500 francs ; il fut créé, en outre, 5.000 parts de fondateur qui pouvaient être divisées en dixièmes de part. Le siège social était établi à Léopoldville, le siège administratif à Anvers.

Les 10.000 actions furent souscrites en espèces par :

Mrs Louis van der Auwera pour lui et un groupe, 7.870 actions ; Louis-Pierre Kermans pour lui et un groupe, 1.004 actions ; Herman-Jacques-Louis Kermans pour lui et un groupe, 556 actions ; Auguste Schröder, 100 actions ; Louis Royaux, 30 actions ; Louis-Henri Smolders, 100 actions ; Albert-Percy Steer, 100 actions ; Ernest-Jacob Luyckx, 50 actions ; Alphonse-Corneille Kermans, 50 actions ; Albert Versichel, 24 actions ; Guillaume Lagrange, 30 actions ; Willy Devos, 30 actions ; Pierre Varlez, 30 actions ; Maurice Vande Velde, 16 actions ; Alick Lejeune, 10 actions.

Les actions souscrites furent libérées de 20% et une somme d’un million de francs mise à la disposition de la société.

Les 5.000 parts de fondateur furent distribuées aux souscripteurs à raison d’une part pour deux actions de 500 francs.

Premier conseil d’administration

Le premier conseil d’administration fut fixé à 6 membres :

Mrs Louis-Pierre Kermans, Louis van der Auwera, Auguste Schröder, Louis Oyaux, Herman-Jacques-Louis Kermans, Robert-Wallace Forbes.

Objet

La société avait pour objet :

  1. Spécialement tout ce qui eut trait dans la colonie du Congo belge et à l’étranger, à l’achat et à la vente et à son industrie, ainsi que le commerce en gros et en détail de tous articles, produits coloniaux et autres soit pour son compte, soit pour le compte de tiers.
  2. L’achat, la vente, la location de terrains, la demande et la mise en valeur de concessions de terrains et l’exploitation de plantations dans la colonie du Congo belge.
  3. L’organisation dans la dite colonie du Congo belge de tous moyens et entreprises de transport, de nature à lui faciliter ses approvisionnements et l’écoulement de ses produits.

Elle pouvait s’intéresser, par voie de souscription, de participation financière ou autre, par voie d’apport ou de fusion, dans toutes sociétés ou entreprises créées ou à créer et dont l’objet serait analogue ou connexe à celui de la société CONACO (12-(08-09/04/1929)-4691).

Aucune information par la suite.